Fantastique, Science-Fiction, Fantasy… Quelles différences?
Une silhouette dans l'eau face à une lune néon

Fantastique, Science-Fiction, Fantasy… Quelles différences?

La différence est parfois subtile mais ces genres sont bien distincts. Je t’explique comment ne plus confondre Fantasy & Science-Fiction!

Introduction

Entre fantaisie, fantastique, fantasy, science-fiction, les définitions se mêlent et se croisent, mettons donc les mots à plat:

  • Fantaisie: désigne un univers totalement délié du nôtre, genre Le Seigneur des Anneaux, L’Héritage (Eragon ;) ), Les Royaumes Oubliés (accessoirement basé sur l’univers de Dungeon & Dragons)…
  • Fantastique: c’est lorsque l’univers est entre le nôtre et un autre. Allez, au pif, Harry Potter, Ewilan (mon premier amour <3 le livre, hein…), The Mortal Instruments (Shadowhunter, sur Netflix), Sword Art Online
  • Fantasy: eh ben… Piège! Celui-là est en réalité un mot anglais qui regroupe fantaisie ET fantastique. Pratique!
  • Science-fiction: ce sont les univers qui se basent sur des progrès scientifiques ou technologiques, souvent futuristes ou dans des espaces-temps différents du nôtre. Forcément, on y retrouve Star Wars, Star Trek, Stranger Things, Ready Player One, Les Gardiens de la Galaxie…

Eh mais attends! Pourquoi Stranger Things c’est de la science-fiction alors que c’est dans notre monde?

Je suis content que tu me poses la question! Toute la différence se situe dans la nature de l’élément surnaturel. Vois-tu, en fantasy, on retrouve plutôt de la magie, des épées et des animaux mythiques quand la science-fiction apportera les vaisseaux, les batailles cosmiques et les machines à remonter le temps. J’exagère, hein, sans compter que certains univers sont un peu ambigus, comme celui d’Avatar (le film, pas l’anime!) car celui-ci est très fantasy dans sa faune et sa flore mais résolument science-fiction dans son armement et l’origine du voyage!

Mais après tout, quelle importance?

Ma foi, l’importance n’est pas énorme sauf si tu veux t’engouffrer dans des environnements particuliers.

Quelques sous-genres pour faire la différence

Binaires ou non binaires, c’est toi qui choisis.

La différence entre Fantasy et Science-Fiction te semblera plus claire une fois que je t’aurai donné quelques sous-genres:

Par exemple, nous retrouvons en Fantasy:

  • Heroic Fantasy
  • Dark Fantasy
  • Epic Fantasy
  • Low Fantasy

Alors qu’en Science-fiction on retrouvera plutôt:

  • Cyberpunk
  • Steampunk
  • Dystopies
  • Space Opera

Tu commences à déceler la différence?

Bien! Maintenant, détaillons tout cela pour en savoir plus (enfin pas jusqu’au bout sinon… tu vas comprendre).

Est-ce que je vais m’amuser à traduire ces noms de la façon la plus maline possible? Hehe….

Fantasy

D’après le site Best Fantasy Book, y’en aurait bien plus de 60 des sous-genres de Fantasy… Si tu veux une liste complète, je t’invite donc à aller dessus mais nous verrons ensemble quelques grands genres.

Dark Fantasy

La fantaisie sombre

La Dark Fantasy verse davantage dans le genre de l’horreur au sens large en comparaison de ses camarades ci-dessous. Ma foi, on pourrait tout simplement y mettre Dracula ou encore The Witcher.

Epic Fantasy

La fantaisie… épique ou la haute fantaisie.

On l’associe souvent à la “High Fantasy” et c’est typiquement… Tolkien! Des quêtes de grande envergure, nombres de personnages qui combattront des forces mystérieuses dans des combats… épiques!

On y retrouve donc Tolkien mais aussi A Song of Ice and Fire (Game of Thrones ;)) ou encore Le Cycle des Démons (je l’aime tellement celui-là que j’en ai une référence sur le bras, même deux!).

Nous sommes emportés dans un tout autre monde, à l’opposé du (ou de la?)…

Heroic Fantasy

La fantaisie héroïque

Je sais que je vais un peu te perdre si je te dis que l’Heroic Fantasy est plutôt proche de l’Epic Fantasy.

L’Heroic Fantasy se focalise principalement sur… le héros, avec une forte notion de développement intérieur que tu retrouves moins dans de l’Epic. Eh puis, l’Heroic est souvent de l’Epic, mais l’Epic n’est pas toujours de l’Heroic :)

Tu veux des exemples? The Hobbit, Inheritance (Eragon, mais en anglais!)…

Eh mais pourquoi le Hobbit c’est de l’Heroic Fantasy et LOTR c’est de l’Epic?!

Tu touches au fond du problème: la subtilité de la nuance. Le Hobbit se focalise davantage sur un personnage en particulier (Bilbo) et son aventure, quand LOTR touche davantage à plusieurs personnages (la communauté de l’anneau).

Mais franchement, on s’en fiche, non?

Les deux sont épiques ;)

Low Fantasy

La… le fantastique. Ou la basse fantaisie?

Le low fantasy c’est que nous définirions, en français, comme Fantastique: entre notre monde et un autre, magique, tu suis?

Alors il n’y a pas d’opposition de valeur entre “Low” et “High”, hein.

Dedans, forcément, nous trouverons notre cher Harry Potter une fois de plus et même Twilight :)

Portal Fantasy

Le fantastique de portails.

Ici, la définition est un peu dans le nom! Il y a une notion de voyage à travers quelque chose.

On y retrouve Narnia forcément, Alice au Pays des Merveilles, Tara Duncan…

Urban Fantasy

La fantaisie urbaine.

Encore un dont la définition est dans le nom mais qui est ma foi un peu compliqué quand même. Urbain? Contemporain? Moderne? Ce serait un peu du Low Fantasy plus proche du monde réel, en fait :).

On pourrait y mettre The Mortal Instruments par exemple ou encore American Gods

Paranormal Romance

La romance paranormale.

Là, les lignes deviennent floues. On est généralement dans du Low Fantasy / fantastique (monde réel, donc) mais avec un brin de folie qui n’est pas de la magie à proprement parler mais qui relève des phénomènes étranges malgré tout.

T’appelles ça une définition?! Sérieusement Pierre-A…

Attends attends, j’ai pire en stock.

C’est un genre qui se marie bien avec la romance et on y retrouve facilement des vampires, des loups-garous et plein d’autres créatures angéliques et démoniaques.

Eh mais… Par exemple y’a…

Twilight!

Ah non! Tu l’as déjà catégorisé dans la Low Fantasy!

Ben oui mon chou! Même que théoriquement, tu peux aussi le mettre dans l’Urban Fantasy, Twilight ;)

Et on peut y rajouter Kitty Lord ou encore Dark Lover. Bon du coup on y retrouve facilement beaucoup d’erotic fantasy aussi. Ma foi, si c’est ton truc, je ne te juge pas, hein.

Fantasy Romance

La romance fantastique.

Forcément, on touche du doigt la romance avec la Paranormal Romance, faut bien qu’on continue avec un sous-genre dédié. Tu le retrouveras généralement dans du High Fantasy car le Low Fantasy tendra plutôt vers le Paranormal Fantasy car plus proche du monde réel (eh oui).

Tu m’as perdu

Facile! Faisons des maths:

  • Romance + High Fantasy = Romance Fantasy ou Epic Fantasy Romance
  • Romance + Low Fantasy = Paranormal Romance

On y mettra Gracelings ou encore Les Elfes.

Derniers mots sur la Fantasy

En réalité, des sous-genres, il y en a autant d’idées. Et je t’ai pas parlé de tout, genre toutes les déclinaisons culturelles (celtiques, arabes, catholiques…) ou des genres qui s’associent directement à un objet ou une créature comme la Dragon Fantasy ou le Gunpowder Fantasy (qui pourrait aussi bien être du Steampunk cela dit…).

Par exemple, si demain tu écris une histoire sur les aventures d’un grille-pain qui parle et qui part à la recherche de son propriétaire au péril de leur vie et paf, te voilà avec de l’Epic Électroménager Fantasy. Si en plus y’a une histoire d’amour entre des animaux qui parlent dans la même histoire, te voilà avec de l’Epic Électroménager Paranormal Romance Fantasy.

Eh mais attends…

Ouais, ça s’appelle Le Petit Grille-pain courageux et j’adorais quand j’étais petit.

Science-Fiction

À l’image de la Fantasy, il y a bien des genres différents en SF, voyons cela ensemble!

Hard Science Fiction

La science fiction dure.

Tout part d’un fait scientifique qui est adapté ou extrapolé en respectant les règles associées. La part de développement est plus faible pour se concentrer sur la science elle-même, l’univers, un peu comme le ferait l’Epic Fantasy.

On peut y trouver l’Odyssée de l’Espace, Ex Machina, voire Matrix.

Soft Science Fiction

La science finie pas dure… ou douce.

Là, la partie scientifique / technologique est plutôt en arrière plan. Tu peux éventuellement y trouver I, Robot. Ce serait un peu le côté Heroic Fantasy de la SF.

Space Opera

Opéra de l’espace.

Star Wars, ça résume tout. Ou Star Trek of course, ou les deux, chacun sa team!

Ce sont les épopées intergalactiques qui font pew pew pew pew mais pas toujours car on peut éventuellement y trouver Interstellar aussi.

Machin-punk

Punk-machin.

Alors celui-là, je viens l’inventer pour y mettre les genres Steampunk, Cyberpunk, Nanopunk, Biopunk, Cassette-punk…

Cette section plutôt large de la Science Fiction croise d’autres genres mais se rassemble non pas par une histoire ou une aventure mais plutôt par un style ou une technologie.

Cassette-punk

Punk à cassettes.

Tout est dans le nom, non?

On y trouve Back to the Future d’une certaine manière et de façon générale un peu tout où il y a de grosses machines avec de grands écrans cathodiques (ok boomer).

On peut aussi, d’une certaine manière, y trouver Robocop voire Matrix (qui est parfois attribué au Cyperpunk).

Steampunk

Punk à vapeur.

Le Steampunk prend visuellement source dans l’époque de la vapeur souvent mélangée à l’époque victorienne et tu y retrouves par exemple le jeu Dishonored.

On l’appelle parfois “Retro futurisme” car ce genre s’installe dans le passé mais avec des avancées technologiques du futur, comme c’est le cas aussi dans mon anime Forever n°1, Full Metal Alchemist.

Cyberpunk

Punk cybernétique.

Punk d’un autre genre, on y trouve Ghost in The Shell ou tout simplement Cyberpunk, le jeu!

La robotique, les hologrammes et autres technologies informatiques futuristes se mélangent à l’humain et donnent un aspect particulièrement reconnaissable.

On y met souvent Matrix aussi et je vais donc en faire autant, surtout pour le fun de savoir que Keanu Reeves joue dans Matrix ET Cyperpunk, héhé.

Biopunk

Punk biologique.

Similaire au genre Cyberpunk, on touche là plutôt à la partie biotechnologique, comme le nom laisse présager.

Crois-le ou non, certains y mettent Resident Evil, ce qui n’est pas totalement déconnant. Après tout, le virus qui engendre la série se rapproche plus de l’organique et non de l’informatique héhé. Bon, ce serait alors du Biopunk Horror, hein…

Nanopunk

Punk nano.

Probablement plus récent que ses camarades, le Nanopunk se base sur la nano-tech (no way!).

On pourrait y catégoriser Big Hero 6 (Les Nouveaux Héros, en français, tu sais, avec Baymax!) et même Iron Man (Nano-tech, you like it?! – ça c’est dans Infinity War)

Voyages Extraordinaires

Celui-ci, je suis tombé dessus par hasard sur un article en anglais et je l’ai trouvé suffisamment cocasse pour le citer!

C’est le vrai terme attribué aux oeuvres de Jules Vernes pour qualifier l’ensemble de ses aventures: un voyage à travers les sciences, la géographie, l’astronomie et plus encore.

C’est devenu un genre à part entière avec des frontières bien floues. Certaines de ses oeuvres, comme 20 mille lieues sous les mers, touchent au steampunk aussi!

(Post) Apocalyptic Science Fiction

Science fiction (post) apo.

Là, easy peasy, tout ce qui touche à la fin du monde, avant ou pendant :)

Allez pouf, Terminator, La Guerre des Mondes

Dystopie

La Dystopie est souvent assimilée à l’anticipation et ils ont un tronc commun: le questionnement de nos vies, de nos systèmes de pensées et de valeurs.

Tu y retrouves aisément Divergent, Hunger Games et aussi Black Mirror.

Monster Fiction

Bon ça c’est rapide, tous les trucs SF avec des aliens, des zombies et autres créatures des enfers tombent dedans.

Donc on y trouve AliensThe Walking Dead…

Bon là les frontières sont encore plus floues car les trucs de zombie tombent facilement dans le post-apo ou l’horreur de façon générale.

Science Fantasy

Pour finir sur cette liste, parlons de ce genre très mixte.

Pense à Howl’s Moving Castle (Le Château Ambulant) qui mélange une bonne dose de steampunk et de la magie. C’est ça, la Science Fantasy!

Les robots rencontrent la mythologie et l’espace rencontre la magie.

(rah c’est beau, ça rime).

Derniers mots sur la Science Fiction

Comme tu le vois, il y a là encore beaucoup de sous-genres possibles et la catégorisation n’est pas imperméable. Il y en a encore tellement, des sous-genres, comme ceux liés aux voyages spatio-temporels (DarkStargate…), les Space Western (pew pew pew de cowboy mais avec des rayons lasers) ou encore la Gothic Science Fiction, la Superheros SF…

Là aussi, tu pourrais faire ton propre mélange.

D’ailleurs, je viens d’apprendre que mon histoire de grille-pain de tout à l’heure, ben elle continue sur Mars.

Voilà voilà.

(et c’était même pas prémédité à l’écriture de cet exemple de fantasy, promis promis).

Conclusions

Il y a deux choses à retenir dans tout cela:

  1. Si les frontières sont minces, Fantasy et Science-Fiction suivent souvent des règles précises.
  2. Il y a autant de genres que d’idées!

D’ailleurs, il y a un nom pour regrouper le tout: le “SFFF” ou Science Fiction, Fantaisie et Fantastique, histoire d’avoir tous ces genres de l’imaginaire ensemble!

Quelque soit ton univers à toi, si tu es en recherche de conseils d’écriture en littérature de fiction, j’ai écrit tout un article pour aider à l’évasion de tes lectrices et lecteurs!

Sur ce,

Cheers!

Ressources utiles

 

 

Pierre-A

Pierre-A

Jeune aventurier perdu entre digital et fantasy. Derrière cette description douteuse se cache un écrivain en quête d'évasion et un web-analyst hyperactif. Derrière cette deuxième description douteuse, juste un grand enfant comme les autres, fougueux et créatif.

Sommaire Time!

Un bug dans la matrice... Peux-tu retenter?
Confirmation envoyée! Peux-tu vérifier tes spams?:)

Evasion-letter

Tu veux t'évader?

Reçois des histoires directement dans ta boîte aux e-lettres!