Camp NaNo 2023 – Aujourd’hui, je devais écrire mon roman
Esprit en feu descendant un escalier de bois

Camp NaNo 2023 – Aujourd’hui, je devais écrire mon roman

J’avais prévu d’écrire le dernier premier jet de mon tome 1 mais je vais finalement changer de stratégie, en ce premier jour de Camp NaNo 2023.

Depuis le NaNoWriMo 2022

J’ai beaucoup écrit.

En fait, non.

J’ai écrit aucune histoire.

Mais j’ai beaucoup écrit.

Depuis la publication de mon recueil en été 2022, j’ai délaissé la communication de mon premier ouvrage pour me concentrer sur la source, le cœur de sa réalisation: ma saga Hebenelia. J’avais un plan précis élaboré avec mon coach éditorial Stéphane:

  1. Octobre: mettre à plat mon univers, mon storyboard et mon intrigue globales pour ma première trilogie.
  2. Novembre (NaNoWriMo): écrire les scènes détaillées du tome 1.
  3. Décembre: me préparer pour l’écriture.
  4. Janvier-Février-Mars: passer en mode écriture.
  5. Avril-Mai-Juin: passer en mode relecture et correction.
  6. Juillet-Août-Septembre: passer en mode (auto) édition.

Le travail du début à la publication s’étalait, en gros, sur 1 an. C’était ça le plan de base.

Cela n’est pas passé comme prévu, hein…?

Bien vu.

La réalité:

  1. Octobre: je réalise que mon univers est bancal alors je décide de me concentrer dessus pendant le NaNo.
  2. Novembre (NaNoWriMo): tous les jours, je me plonge dans l’histoire de mon univers et celui de notre planète Terre et débute un document historique.
  3. Décembre: lessivé, je continue plus lentement le travail sur mon univers.
  4. Janvier-Février-Mars: je me fais exploser par mon travail de jour mais je continue mon travail artistique quand même.
  5. Avril-Mai-Juin: je finis enfin l’élaboration de mon univers et j’attaque enfin l’écriture de mon intrigue et de mes personnages.
  6. Juillet-Août-Septembre: je voulais écrire mon tome 1 durant le Camp NaNo de Juillet, au lieu de cela je vais très certainement passer un trimestre à ne rien écrire du tout.

Bref, ce que je devais finir le premier trimestre, je ne le commencerai pas le troisième trimestre!

Je ne regrette pas, cependant. J’ai pris un retard considérable sur le planning initial mais ce retard était aussi nécessaire car j’ai beaucoup écrit. Je suis allé dans les tréfonds de mon univers pour que celui-ci se tienne et que mes personnages puissent y tisser leurs histoires ensuite.

Je suis heureux du travail accompli. C’est vrai. Enfin, je crois.

Juin 2023 – le sprint final avant le marathon

Arrivé en Juin, je décide qu’en Juillet, donc, j’écrirai mon roman, ou au moins je le commencerai.

Sauf que je décide aussi que ce serait mon dernier premier jet pour ce tome 1. J’en ai assez fait, des premiers jets (j’ai 120.000 mots de premier jet, à dire vrai). Tout le travail accompli jusque-là, après tout, vise à ce que ce dernier premier jet soit le dernier car j’aurai tout bien pensé en amont, tout bien préparé.

Fair play, boy.

Juin, cependant, je dois mettre à plat mon storyboard pour que je puisse le suivre sans trop dévier le moment venu.

Alors, jour après jour, j’écris. J’élabore une structure scénaristique qui me correspond et je commence à remplir les trous. J’avance, j’écris, je développe ma technique, je change, je recommence, je comprends que je dois avoir un arc par personnage clé, mais aussi pour mon univers, pour mon intrigue générale, je me rends compte que ça manque de saveurs, que pour le moment je ne suis pas satisfait, alors je continue.

J’écris,

j’écris,

j’écris.

Puis je commence à bloquer. Je commence à voir mon écran mais à ne pas être présent pour le regarder, je commence à balbutier des mots, à sentir mon ventre se nouer.

Je les connais, ces sensations, je les connais très bien.

Le créaquage est de retour

Un mot bien joyeux que j’aie initié l’été 2022. Le créaquage: le craquage créatif.

Deux plus tard, me revoilà!

Les raisons sont bien sûr différentes mais les symptômes sont là.

La solution est la même, aussi: arrêter d’écrire, pour un temps, ou en tout cas retourner vers le saint papier!

Et tant pis pour le Camp NaNo de Juillet 2023 ¯\_(ツ)_/¯

Picture of Pierre-A

Pierre-A

Jeune aventurier perdu entre digital et fantasy. Derrière cette description douteuse se cache un écrivain en quête d'évasion et un web-analyst hyperactif. Derrière cette deuxième description douteuse, juste un grand enfant comme les autres, fougueux et créatif.

Sommaire Time!