Le Train des Couleurs | Inachevée
Le HSBC Rain Vortex à l'aéroport de Changi

Le Train des Couleurs

Au LIIIe siècle, une mère et sa fille visite un musée qui les mène hors de leur monde où tout le monde se ressemble mais où la paix n’est pas si absolue

Maman, pourquoi il est tordu?

  • Noms et prénoms? fit la voix derrière le comptoir du guichet
  • Irizara et Einfa Alnitak fit une jeune femme en désignant tour à tour sa fille, pas plus haute que le comptoir, et elle-même.
  • Je vous remercie. Profitez de votre visite au Musée de Paix et d’Histoire!

Le Musée de Paix et d’Histoire n’était pas tout jeune mais une nouvelle exposition venait de voir le jour. Sa fille Irizara voulait à tout prix visiter le Train des Couleurs, annoncé comme un véritable saut dans le temps plein de surprises, accessible dès 7 ans. Elle-même curieuse, Einfa avait succombé aux désirs de sa fille en lui faisant la surprise pour son anniversaire.

Le Musée se répartissait sur plusieurs étages et chaque étage était une chance de découvrir les grands pans de l’histoire de ce monde.

Mère et fille passèrent l’entrée pour faire face à un majestueux Parasaurolophus, un dinausaure se tenant principalement sur deux pattes et qui possédait une longue crête courbée vers l’arrière de sa tête. Sa recomposition ici était d’une crédibilité hallucinante, si bien que même Einfa eut un hocquet de surprise. Il marchait dans un enclos géant comme s’il était parfaitement vivant. Heureusement, le Parasaurolophus était bien moins effrayant que le Tyranausaurus Rex situé plus loin de l’entrée. Tout cet étage était dédié à cette époque que même leurs ancêtres n’avaient pas connus. Ces animaux étaient depuis longtemps revenus à l’état sauvage, bien moins féroce que leurs propres ancêtres, probablement dû à la dangerosité des autres espèces venues au monde entre temps.

Non loin de l’entrée flottait dans les airs quelques lettres et chiffres et Einfa demanda à sa fille de les lire, ce qu’elle fit:

  • Les dinosaures ont vécu il y a plus de 65 millions d’années et nous sommes aujourd’hui en l’an 5231, dit-elle chiffre par chiffre.
  • Bravo!
  • Ca fait beaucoup d’année 65 millions maman?
  • Oh que oui! Tu sais combien d’année ça fait 5231, non?
  • Beaucoup beaucoup!
  • Eh bien imagine que 65 millions c’est beaucoup beaucoup multiplé par 12500. Tu vois?
  • Oui! répondit Irizara mais son visage exprimait très clairement l’incompréhension ce qui fit rire Einfa.

Toujours au même étage, elles arrivèrent face à une gigantesque salle vitrée du sol au plafond. Les visiteurs pouvaient marcher à travers des ponts transparents juste au-dessus des prairies, de forêts et autres plaines peuplées par des dinosaures, de vrais de vrais cette fois-ci. L’endroit était comme un zoo, à la différence qu’il reproduisait à la perfection l’environnement naturel des espèces qui y vivaient, si bien que celles-ci ne faisait pas la différence. De nombreux zoo de la sorte peuplés la Terre, pour ainsi dire devenue un zoo géant aux yeux des enfants, maintenant qu’ils vivaient tous en suspension loin du sol.

Le duo continua son chemin et passa à travers les grandes époques et création de la Terre. Elles virent la roue, l’impression, l’électricité, les vaccins, les véhicules à énergie, les divers outils de communication… Irizara fit de grands yeux ronds devant le “smartphone” du XXI siècle et son écran très épais. A leur époque, il n’y avait plus d’interface tactile, seulement des interfaces cérébrales où tout se contrôlait d’une impulsion de l’esprit lorsque ce n’était pas par des intelligences artificielles depuis longtemps douées d’humanité à leur manière.

Irizara fut bien moins surexcitée lorsqu’elles passèrent au travers du troisième millénaire, rythmée par les guerres et les génocides. Einfa ne lui en cacha rien car cela faisait aussi partie de l’Histoire de son monde qui était autrefois loins d’être apaisé.

Ce fut lorsqu’elles passèrent dans la Salle des Visages qu’Irizara retrouva son entrain, quoiqu’elle était totalement perplexe:

  • Maman, pourquoi est-ce que le monsieur a les yeux tout tordus?
  • Nous ne disons pas tordus, petit coeur, nous disons bridés.
  • Et elle! Pourquoi sa peau a la couleur du chocolat?
  • Tu vas très rapidement le savoir!

Einfa avait longuement hésité à l’emmener voir le Train des Couleurs. Elle n’était pas sûre de vouloir lui montrer si jeune toutes les vérités de ce monde.

Comme par exemple celle qui faisait que tous les peuples de la Terre, qu’ils soient d’Asie, d’Afrique, d’Europe, d’Amérique, d’Océanie, ou d’Antarctique avait les mêmes traits et la même couleur.

Pierre-A

Pierre-A

Jeune aventurier perdu entre digital et fantasy. Derrière cette description douteuse se cache un écrivain en quête d'évasion et un web-analyst hyperactif. Derrière cette deuxième description douteuse, juste un grand enfant comme les autres, fougueux et créatif.

Sommaire Time!

Un bug dans la matrice... Peux-tu retenter?
Confirmation envoyée! Peux-tu vérifier tes spams?:)

Evasion-letter

Tu veux t'évader?

Reçois des histoires directement dans ta boîte aux e-lettres!